Feeds:
Posts
Comments

Archive for the ‘Manchettes / Headlines’ Category

Le Devoir a publié aujourd’hui une lettre de Dominique Laroche, Architecte à Montréal, qui demande que la ville nous donne << Quelques mois de plus afin de définir un projet qui transformera Montréal pour le prochain siècle constitueraient un sage investissement en plus de faire appel à une logique de développement… durable!>>

http://www.ledevoir.com/2008/04/26/187036.html

La lettre est aussi signée par André Bourassa, président de l’Ordre des architectes du Québec, de Raphael Fischler, de Jean-Claude Marsan et de CSR Griffintown (Comité pour le sain redéveloppement de Griffintown), Caroline Andrieux, Hélène Benoit, Jonathan Cha, Phil Conan, Étienne Côté, Michelle Cumyn, Suzanne L. Doucet, Namat Elkouche, Maxime Gagné, Paul Gantous, Ilana Judah, Kim Lacroix, Justin Lefebvre, Sylvain L’Espérance, Donald Nolet, Mélina Planchenault, Elisabeth Patterson, Juliette Patterson, Mathieu Régnier, Martin Troy, Sarah Watson, Chantal Zumbrunn.

Advertisements

Read Full Post »

Since last Tuesday’s press conference, there has been a spate of negative articles on the Griffintown project and the way the City is handling it. Here’s a roundup of those articles:

  • Le luxe côtoiera le logement social dans Griffintown, La Presse, Eric Clement, April 16, 2008
    La Presse’s Eric Clement tongue-in-cheek reporting on how Devimco is attempting to up the appeal of their project by promising luxury stores in the area. “Les ouvriers du vieux quartier irlandais de Griffintown, à Montréal, doivent se retourner dans leurs tombes: ce secteur jadis connu pour sa misère et les fumées noires de ses usines sera bientôt celui des boutiques de luxe de la métropole…” The Devimco wears Prada, indeed.
  • Griffintown: Don’t do it, The Gazette, Henry Aubin, April 17, 2008
    Seven good reasons to shelve the city’s biggest private redevelopment project.
  • Feds show city how it’s done, The Gazette, Henry Aubin, April 19, 2008
    Henry Aubin contrasts consultations on the Canada Post Land project with those of Griffintown.

Read Full Post »

Phyllis Lambert, directeur fondateur du Centre canadien d’architecture (CCA) et Gérard Beaudet, directeur de l’Institut d’urbanisme, Faculté d’aménagement, Université de Montréal, lors d’une conférence de presse tenue mardi le 15 avril 2008, demandent au maire Tremblay et au Comité exécutif de suspendre toute décision concernant l’adoption du Plan particulier d’urbanisme (PPU) pour le secteur Griffintown et de confier le dossier à l’Office de consultation publique de Montréal (OCPM).

Madame Lambert et Monsieur Beaudet, tous deux bien connus des médias montréalais pour leurs prises de position sur l’avenir de Montréal, réclament de l’administration municipale qu’elle réexamine le dossier de Griffintown en tenant compte des enjeux métropolitains qui s’y rattachent. « Nous ne sommes absolument pas contre le développement du quartier, affirmait Madame Lambert, mais ce développement doit se faire intelligemment. »

Tous les intervenants, y compris Christopher Gobeil du Comité pour le sain redéveloppement de Griffintown (CSRG), résident-propriétaire du quartier, et Vicente Perez, porte-parole de La Coalition de la Petite Bourgogne, se sont montrés heureux du souhait récemment exprimé par le Maire Tremblay sur les ondes de CIBL à l’effet que « les PPU soient à l’avenir soumis à l’Office de consultation publique de Montréal » pour des projets dont l’envergure dépasse le cadre des arrondissements.

M. Gérard Beaudet soulignait pour sa part que « l’abolition quasi totale du Service d’urbanisme a transposé dans les arrondissements les véritables mécanismes à l’égard du plan d’urbanisme. Or n’oublions pas que par définition, l’urbanisme est une mission de la Ville centre. » Il ajoutait : « Griffintown a une portée métropolitaine tant par son envergure que par son emplacement et son impact sur l’avenir de notre ville. Il faut un processus de consultation d’une rigueur et sophistication comparable à l’ampleur des enjeux. »

M. Christopher Gobeil, résident et propriétaire dans Griffintown, affirmait pour sa part : « Nous sommes en faveur du développement dans notre quartier, mais pas à n’importe quel prix. Il faut un bon processus pour obtenir de bons résultats. »

M. Perez abondait dans le même sens en soulignant que « notre quartier, et Montréal dans son ensemble, vont vivre avec ce projet pour une centaine d’années. Faisons le processus de consultation comme il faut… c’est la moindre des choses. La ville et les citoyens le méritent. »

Les représentants des milieux de l’urbanisme et de l’architecture s’unissent aux groupes de citoyens pour réclamer du Maire Tremblay et de son équipe le recours à un mécanisme démocratique, tel l’Office de consultation publique de Montréal (OCPM), à la mesure de l’enjeu métropolitain que constitue la revitalisation de Griffintown.

-30-

Read Full Post »

Pour plus de details: http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/April2008/14/c5224.html

Read Full Post »

Dans un lettre ouverte publiée dans Le Devoir, Phyllis Lambert, des architectes et urbanistes rénommés, ainsi que l’Ordre des urbanistes du Québec, demandent que le Projet Griffintown soit soumis à l’OCPM pour un vrai processus de consultation ouvert et transparent.

Phyllis Lambert, several prominent architects and urbanists, and the Order of Urbanists of Québec are calling for a new, open consultation process on Projet Griffintown using the OCPM, in an open letter published in Le Devoir.

Montreal Mirror, March 20, 2008

CSRG on the cover of the Montreal Mirror. CSRG sur la page 1 du hébdomadaire Mirror.

Un autre lettre ouverte donnant l’appui pour un processus démocratique, signé par Le Centre d’écologie urbaine de Montréal, le Conseil régional de l’environnement de Montréal, D’abord Solidaires, le Groupe de travail sur la démocratie municipale et la citoyenneté, la Réseau national sur la démocratie municipale (RNDM) et la Table régionale des organismes volontaire d’éducation populaire (TROVEP) de Montréal.

Deux articles dans La Presse sur la controversie de la salle des spéctacles proposée pour Projet Griffintown.

Gazette editorial: Tremblay administration is doing an end-run on Griffintown: Instead of in-depth hearings, the city is letting the borough conduct them.

The local Nuns’ Island magazine covers the way the project will likely have a big impact on Verdun, but since Verdun isn’t technically part of the Sud-Ouest borough, they have no voice in the current process.

A Léger Marketing poll indicates 47% of Montrealers are “for” Projet Griffintown, 17% are against it, and 36% are either undecided or don’t know about the project. Devimco is spinning this as a “win,” but this reading of the numbers obliterates the nuances of people who are for redevelopment, but not in the monopolistic fashion, nor in the scale or form which Devimco and the current PPU are proposing. It also showcases the fact that something with a city-wide impact is slipping by citizens unnoticed.

A resident of the Lowney Lofts has created a panoramic photo-cartography of Griffintown to show people the current state and scale of the neighborhood.

Read Full Post »

« Newer Posts